En France, 1 bebe sur 30 reste issu d’une procreation medicalement assistee

En France, 1 bebe sur 30 reste issu d’une procreation medicalement assistee

On voit 40 ans, le 25 juillet 1978, naissait le premier «bebe-eprouvette», la Britannique Louise Brown. En France, 1 bebe sur 30 reste issu de la procreation medicalement assistee (PMA).

70% des PMA seront faites par fecondation in vitro (FIV)

Un bebe dans trente est issu d’la procreation medicalement assistee, annonce l’Institut National d’Etudes Demographiques (Ined), dont des chiffres ont ete devoiles lundi 4 juin 2018 alors que le debat concernant l’extension de acces a ces techniques aux couples de femmes homosexuelles et a toutes les femmes seules reste en lei§ons.

400.000 bebes concus par PMA en 2019

L’AMP (assistance medicale a J’ai procreation), son nom officiel, est plus communement appelee PMA (procreation medicalement assistee). Le but : permettre a votre couple qui ne le est en mesure de pas d’avoir un enfant, au moyen de plusieurs techniques medicales. Le premier des bebes nes par FIV – J’ai technique de PMA J’ai plus courante -, Notre Britannique Louise Brown, a surpris le jour le 25 juillet 1978. En France, il a fallu recevoir le 24 fevrier 1982 et la naissance d’Amandine. Depuis, le nombre de bebes nes via FIV (surnommes «bebes-eprouvettes») a augmente «d’apri?s 1 rythme remarquablement lineaire», indique l’Ined : «En 2011, 2,0% des enfants etaient concus via FIV, ainsi, si la tendance se poursuit, la proportion atteindra 2,5% en 2018, soit 1 enfant via 40 (plus de 20.000 bambins)». «300.000 enfants ont ete concus avec FIV entre 1981 et fin 2014. Si la tendance se poursuit, un total de 400.000 est atteint fin 2019», d’apres l’Ined. «En France, en 2018, 1 enfant sur 30 (3,4%) doit etre concu grace a une technique d’AMP, qu’il s’agisse de la fecondation in vitro (FIV) ou de la insemination artificielle», ecrit l’Institut national d’etudes demographiques dans son bulletin mensuel «Population et Societes».

Nombre cumule d’enfants concus via fecondation in vitro (FIV) en France depuis 1981. Credits : Elise de La Rochebrochard, Population & Societes n° 556, INED, juin 2018.

Mes differentes techniques de PMA

FIV. Notre FIV est la technique la plus utilisee majoritaire et represente «70% des enfants concus» par PMA. Elle consiste a mettre en relation des ovocytes et des spermatozoides en laboratoire. Apres fecondation, l’oeuf reste transfere dans l’uterus d’la femme. Elles entrainent une proportion importante de naissances de jumeaux, car plusieurs embryons paraissent transferes dans l’uterus d’la mere pour maximiser les chances de grossesse. Dans le cadre d’une FIV, 100 accouchements donnent naissance a 110 bambins, clairement plus que pour une grossesse naturelle (101 enfants Afin de 100 accouchements).

ICSI. Initialement la FIV n’avait ete concue que pour repondre aux infertilites feminines d’origine tubaire (trompes alterees ou bouchees). Mais depuis 1992, une nouvelle technique de FIV permet aussi de prendre en charge her les infertilites masculines : l’injection intra-cytoplasmique de spermatozoide (ICSI). Elle consiste a selectionner un spermatozoide qui est en direct introduit au sein d’ l’ovocyte. L’ICSI a connu votre developpement vraiment important puisqu’en 2012-2015, deux fecondations in vitro concernant trois accomplies en France le paraissent avec une telle methode.

INSEMINATION ARTIFICIELLE. L’insemination artificielle consiste a deposer les spermatozoides du conjoint ou d’un donneur au niveau du col de l’uterus ou dans la cavite uterine pour qu’ils aillent feconder naturellement 1 ovocyte au corps d’la femme.

ACCUEIL D’EMBRYON. Cette technique s’adresse a des couples dont les deux membres ont un probleme de sterilite ou en cas de risque de transmission d’une maladie genetique a l’enfant. Cela consiste a transferer l’embryon de parents donateurs anonyme dans l’uterus une femme du couple receveur.

GESTATION POUR AUTRUI. La gestation Afin de autrui implique d’inseminer une femme avec un embryon qui n’est nullement le sien le temps de le developpement, puis de remettre l’enfant ne a ses parents biologiques. En France, cette technique n’est pas autorisee.

La PMA pour l’ensemble de ?

Aujourd’hui, en France, la PMA reste reservee a toutes les couples heterosexuels en age de procreer et dont au moins l’un des deux membres est sterile. L’extension des techniques a toutes les couples de lesbiennes et aux femmes seules fut debattue dans le cadre des Etats generaux de la bioethique, qui doivent aider le gouvernement a rediger un projet de loi de bioethique. Ce post reste attendu au Parlement a l’automne 2018. Suivant le journal J’ai Croix, Emmanuel Macron a recu une vingtaine de personnes (medecins, associations. ) au cours tout d’un diner a l’Elysee le 23 mai, Afin de debattre de votre sujet tres sensible.